Satire Politique









PROSE DÉDIÉE A LA PALESTINE



Palestine terre promise, Palestine terre souillée

O fils d’Israël ! O fils d’Ismael !
Frères de sang - Frères de larmes

Votre père Abraham vous observe et vous juge

Lorsque vous tracerez vos sillons

Dans cette terre meurtrie

De douleurs, d'amertumes et rancoeurs

Où les roses embaument

Les oiseaux chantent

Et le sang coule

Votre blé ne germera

Qu’avec le sang et la poussière

De l’homme que vous avez tué

Alors vous mangerez chaque jour

De ce pain fait de mille cruautés

Et vous ne serez plus jamais rassasiés


Je crois qu’Israël est le peuple le plus grand de l’histoire de l’humanité. Et je ne le dis pas pour des raisons bibliques ou religieuses, mais pour une liste de noms que nous ne terminerons pas de nommer. Mais un Israël infidèle á soi-même, peut-être la honte la plus abominable de notre humanité, également qu’un Israël fidèle á soi-même pourra être la gloire de notre humanité. Un exemple de cela se trouve dans les psaumes, où se joignent les plus belles expressions religieuses et les plus aberrantes violences de la religion.

En ce moment, Israël nous donne la plus mauvaise version de soi. Les arguments de ceux qui défendent la plus cruelle extermination d’un peuple en Palestine, me semblent vides et dénués de tout fondement. «Israël a le droit de se défendre disent-ils », mais ce n’est pas cela qui se discute aujourd’hui, c’est sa forme éthique de se défendre. Même Hitler voulait justifier son génocide avec les mêmes arguments avec lesquels Israël justifie aujourd’hui ses crimes contre les civils, femmes et enfants. Être un pays démocratique ne constitue pas une excuse pour être inhumain, mais surtout une obligation pour être plus humain.

Hitler aussi a été élu démocratiquement, non seulement pour promouvoir la haine contre les juifs, mais il a réussi aussi à leur offrir les moyens et raisons de se pervertir et rentabiliser leur haine contre le peuple palestinien pour leur propre cause, et créer un état sur le même génocide qu’ils ont subi. Il faudrait bien nous demander alors ce qui se passe avec nos démocraties occidentales qui approuvent et appuient les atrocités commises par Israël en la convertissant par ce fait, en un pays tyrannique.

Il est l’heure pour les palestiniens de se convaincre, qu’ils n’obtiendront pas leurs revendications par la guerre, parce qu’ils ne luttent pas seulement contre un seul adversaire, mais aussi contre les plus grands de ce monde. À quoi peut servir lancer sur le territoire israélien des centaines de roquettes et missiles qui n’atteignent jamais leurs buts, si non, pour attirer les foudres de l’enfer sur une population civile qui se trouve toujours prise en otage par des bellicistes acharnés.

Le président Égyptien Anouar el Sadate l’a bien appris à son avantage et à ses dépens, il n’a pas obtenu la restitution de ses territoires occupés par deux guerres, mais il les a récupéré seulement par une paix. Même s’il a perdu dans cette entreprise louable et courageuse, son orgueil et sa vie.

Comme le feu brule le bois, la haine brule la vie.



[UniGroup-2007-2016]Copyright © Tous les droits reservés
Politique de protection de données