Unigroup
Essais satiriques

dots

      Essais satiriques

Placeholder Picture


LA PAROLE ET LE SILENCE

Lors d’un débat parlementaire houleux, passionné et orageux, la plus part des orateurs s’appliquaient á vouloir prendre la parole, tandis que d’autres avaient préféré se taire et garder le silence.

Un député avait demandé le droit de prendre la parole pour prononcer son discours. Aprés un instant de silence on lui a laissé prendre la parole, mais au lieu de s'exprimer avec, il l’a machinalement gardé dans sa poche. Comme la parole est d’argent et le silence est d’or, il lui a semblé encore plus précieux garder aussi le silence. Il avait donc empoché la parole et le silence, en promettant en faire usage le moment opportun.

On l’a instamment sollicité de prononcer la parole donnée, dans le cas contraire il devra la rendre, l'échanger contre un silence ou la prêter à un autre orateur. Il a donc repris la parole de sa poche mais il n’a fait que la baragouiner sans lui arracher aucun mot, elle s’était mélangé avec le silence. Il a donc rendu sa parole à un autre député, courageux en paroles mais beaucoup moins en actes de silences.

La parole était un peu froissée et pas facile pour discourir avec, mais le député qui la reprise s’est contenté de la faire écouter sans la faire comprendre. On a fini par lui couper la parole de peur qu’elle ne s’envole, il a toutefois gardé la moitié puis il a redonné le reste au député qui avait demandé le droit de parole, en gardant cependant le silence.

Dans l’état ou elle se trouvait, cette parole était devenue incompréhensible. De peur qu'elle ne lui échappe de nouveau ou qu’elle soit mise en doute, le député avec sa parole d'honneur, s'est empressé de l’ échanger avec un autre député qui avait gardé un long silence, malheureusement ce dernier n’a fait que la bredouiller brièvement en mangant les mots de cette parole confuse dans un silence absolu.

Le député qui était un homme de parole et avait gardé le long silence dans sa poche, a finalement décidé de le rompre et repris sa parole froissée, avec laquelle, il a convaincu et séduit un auditoire indifférent. De sa parole, Il ne restait pas grand-chose à dire, à force de se faire répéter, elle s’est définitivement corrompue en reduisant l'opposition au silence.

Mais comme cette parole est parole d’évangile, le député qui s'était enfermé dans son silence, avait tout de même réussi a persuader les médias avides de paroles inintelligibles, pour qu'elle soit publiée pour des lecteurs qui gardent toujours un silence profond, en lisant les paroles écrites.

serum

Maladies et problèmes des ongles

Unigroup.es 2007-2021-